Cérémonie, commémoration

77e anniversaire de l’Appel du 18-Juin-1940

Cérémonie du souvenir : l’Appel du général de Gaulle sera lu. Dimanche 18 juin, 18h, Monument aux morts, rue du Colonel-Guérin, Mortagne-au-Perche.

73e anniversaire de la mort des Quinze fusillés

Vendredi 30 juin 1

10h30 – Condé sur Sarthe

Cérémonie au monument en présence des familles et des anciens de la résistance de Mortagne-au-Perche et d’Alençon dans le souvenir des 19 résistants fusillés en juin 1944. Vendredi 30 juin, 10h30, La Galochère, Condé-sur-Sarthe.

 

15h00 – Mortagne au Perche
15 h, rassemblement des familles et autorités dans la cour de l’hôtel de ville ; 15 h 15, départ du cortège : arrêt devant la plaque des Déportés (minute de silence) puis dépôt de gerbe au monument des Quinze fusillés au cimetière (minute de silence). Vendredi 30 juin, Plaque des Déportés, rue des Déportés, Mortagne-au-Perche.

Etat des lieux en mai 2015

Chant des partisans de Maurice Druon et Joseph Kessel. Interprété par Germaine Sablon.

Version symphonique

 

Chant de la Libération
« Chant des Partisans »

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme,
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau: dynamite…

C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères,
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves,
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève…

Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l’ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute…

Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Les 12 résistants du maquis de Courcerault

Bernard MONNIER de Mortagne-au-Perche (Orne), né le 16/07/1921,
Pierre Mulot de Mortagne-au-Perche (Orne), né le16/08/1911,
Jean RICHARD de Mortagne-au-Perche (Orne), né le 10/10/1920.
Paul MOREAU de Mauves-sur-Huisne (Orne), né le 26/07/1903.
arrêtés le dimanche 4 juin 1944 à leur domicile;

Bernard CLOSET de Paris, né le 24/11/1923,
Jean DESCHAMPS de Barentin (Seine-Maritime), né le 22/01/1923,
Louis DUCLUZEAU de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), né le 3/12/1923,
Pierre KERAEN de Mortagne-au-Perche (Orne), né |e10/09/1922,
Roger LEPOUTRE de Paris, né le 7/07/1925.
Roger LEYGNAT de Paris, né le 5/02/1924.
Georges NOE de Bièvres (Essonne), né le17/06/1920,
Rémy SEVESTRE de Bois-Guillaume (Seine-Maritime), né le 31/05/1922,
arrêtés le lundi 5 juin 1944 à l‘Hôtel Garnier à Courcerault.

Après avoir été emprisonnés et torturés à Alençon, ils furent exécutés par les nazis le vendredi 30 juin 1944 dans une carrière du lieu-dit la Galochère à Condé sur Sarthe, avec trois résistants du maquis d’Echauffour:

Raymond BALONNIER d’Echauffour (Orne), né ie 26/O4/1923,
Gino ROSSI de Malicorne (Sarthe), né le 4/05/1921,
Jean Tirard de Chaumont (Orne), né le 24/06/1922, · · ·
arrêtés à Echauffour le samedi 10 juin 1944.

Les corps furent exhumés des fosses de la Galochère le mercredi 30 août 1944 puis inhumés le vendredi 1er septembre 1944 au cimetière de Mortagne.

Un an après,  le samedi 30 juin 1945, la ville de Mortagne rendait hommage à la mémoire des 15 fusillés ( Article du journal Le perche du samedi 7 juillet 1945 ).


L’hôtel Garnier ( mai 2015 )

accès hôtel garnier vue 1

accès hôtel garnier vue 2

Porte pour accèder à la petite pièce de 10 m2 arrière de la salle principale Barrant haut de la porte d'entrée Façade dessin sur le mur cheminée Four à pain porte entrée vue arrière vue arrière du batant haut  de la porte  .  Trouée Table et bancsImage 12

Image 13

Image 11

Image 4

Image 3